recherche-article
Femmes Entrepreneures

Ma recherche sur l’entrepreneuriat des femmes

By

Je suis née dans une famille d’entrepreneurs. Sans surprises, après avoir reçu mon diplôme de commerce international, j’ai débuté ma carrière en travaillant avec des structures d’accélération de start-ups. De part cette expérience professionnelle, j’ai rencontré plus de 200 entreprises – cependant, seulement 10% d’entre elles étaient dirigées par des femmes. Très vite, j’ai découvert que les femmes sont extrêmement sous-représentées dans ce secteur.

Objectifs de recherche

En Janvier 2018, dans le cadre de mon mémoire de Master, j’ai commencé ma recherche sur l’entrepreneuriat des femmes. Les études universitaires à ce sujet restent rares en Europe, particulièrement en France. C’est pourquoi j’ai décidé de mener une étude exploratoire autour de 3 objectifs principaux:

  • Établir un panorama complet du paysage entrepreneurial Européen pour les femmes
  • Comprendre le rôle des accélérateurs de start-ups dans la lutte contre les discriminations liées au genre
  • Analyser la perception de l’entrepreneuriat par les dirigeantes de start-ups

Cadre de recherche

Ma recherche porte sur 2 pays de l’Union Européenne: la France et les Pays-Bas. Tous deux ont acquis une réputation de pôles d’innovation offrant de nombreuses opportunités aux fondateurs de start-ups. Aux Pays-Bas, j’ai examiné la ville d’Amsterdam, nommée Capitale d’Innovation en 2016 par la Commission Européenne. En France, j’ai décidé de concentrer ma recherche sur Nantes, 36ème sur le classement Nestpick des villes pour les start-ups en 2017, en raison de son expansion rapide et de ses efforts constants en matière de création d’entreprises et d’innovation.

Échantillon de données

Pour mener cette recherche, j’ai organisé 20 entretiens qualitatifs. Ces entretiens m’ont permis de discuter avec les PDG et directeurs de programme des plus grands accélérateurs de start-ups présents à Amsterdam et à Nantes: Rockstart, Startupbootcamp, La Cantine, Startup Palace… De plus, j’ai rencontré 8 dirigeantes de start-ups qui ont développé leurs entreprises dans l’un de ces deux villes. Chaque entretien a duré entre 30 et 45 minutes, ce qui m’a aidé à recueillir une grande quantité de données.

Résultats principaux

Entre Janvier et Juillet 2018, cette recherche m’a ouvert les yeux sur la vie des femmes entrepreneures. Voici les résultats principaux de mon mémoire:

– Malgré les nombreuses avancées pour les droits des femmes en Europe, l’environnement entrepreneurial est toujours plus favorable aux hommes, que ce soit en France ou aux Pays-Bas. En savoir plus (article en anglais).

– Pour améliorer la situation, les directeurs et managers de programmes d’accélération de start-ups doivent prendre des mesures proactives et mettre en place des stratégies spécifiques pour soutenir les femmes dirigeantes. En savoir plus (article en anglais).

– Les femmes intériorisent de nombreux stéréotypes qui peuvent être préjudiciables à leurs activités entrepreneuriales. Pour changer la donne, les institutions gouvernementales doivent se concentrer sur l’éducation et les politiques familiales. En savoir plus (article en anglais).

Ce mémoire a suscité un vrai désir de poursuivre mes recherches sur l’entrepreneuriat des femmes. Si vous souhaitez partager des idées ou des ressources à ce sujet, n’hésitez pas à commenter ci-dessous!

Cet article a été publié en anglais ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :